Historique du groupe

Historique du groupe
Notre Histoire et nos faits d’armes :

Fin 2014, des communautés de membres d’Anonymous se renforce un peu partout, dans notre cas la Belgique et la France.

Commencent par de simples attaquent sur des sites administratifs du gouvernement comme l’onem, des désaccords en interne suite à des rivalités et des désaccords ont fait que certains ont commencer à faire des cissions en sous groupe dissidents qui ont données naissance à d’autres groupes qui ont eux fait leurs réputations.

En 2015, l’état islamique attaquait Charlie Hebdo en lançant une série d’attentat lâche contre des personnes désarmait et de fait en attaquant un média ceux ci attaquait la liberté d’expression et dont s’en prenait directement à une de nos fondamentaux de naissance du groupe, suite à cet événement Anonymous a décidé de réagir de partir en guerre contre dash (qui ne mérite pas une majuscule) et se mit a faire tomber leurs sites de propagande les uns après les autres et à les infiltrer sur leurs canaux de communications.

Un peu de temps plus tard l’opCharlieHebdo un peu essouffler, beaucoup de membres ont décidés de partir de leurs cotés suite à de nouveaux désaccords et voilà ainsi la naissance et la formation du groupe à ce moment là avec 4 membres dissidents au début.

Le temps de s’organiser, de mettre une réel structure en place et de trouver de nouveaux membres compétant, le temps est arrivé ou le gouvernement belge s’est mit à pondre des réformes allant contre les citoyens.

A partir de ce moment, les membres de DownSec Belgium ont décidés de lancés l’OpGuerilla pour réagir contre ces réformes.

Les cibles furent nombreuses et les sites du gouvernement tombèrent massivement et avec facilité comme entre autres le site du premier ministre, la défense, l’agence du nucléaire et beaucoup d’autres.

En 2016, l’OpSafeWeb est déclenché suite a une suicide tragique du à un harcèlement, en réaction le groupe attaquât plusieurs sites fédéraux et de plusieurs grosses banques du pays dont les plus importantes et vu que l’enquête piétiner à finalement lâché un Dox en ligne des auteurs.

Suite à cette dernière Op les autorités augmentèrent les moyens pour nous trouver et d’entre nous fut attrapé, l’appel du jugement aura d’ailleurs lieu en février 2019, et certe les attaques ont césser mais ce n’est qu’une question de temps avant de que nouveaux groupes voit le jour avec des personnes plus jeunes et plus motivées !

Une brève déscription de nous dans l’Echo et dans Zataz